PUBLICATIONS

Les 10 bonnes raisons


« Les gens intelligents se couchent tard, sont bordéliques et disent des gros mots ».


Les hypersensibles plus artistiques. Les grosses fesses aux enfants dotés d’un meilleur QI et les petits seins qui attirent les hommes élégants. Les retardataires optimistes et les paresseux à l’esprit créatif.


« Les 10 bonnes raisons », bien nommées, poussent un peu partout, en bouture même. Leurs contenus sont repris d’un torchon journalistique à l’autre, et traversent les continents. Vous riez ? Vous avez raison, après tout il n’y a rien de bien sérieux là-dedans.


http://lamotivation.net/10-faits-prouvent-petits-seins-geniaux/


Qui donc admettrait les prendre aux sérieux, ces articles là ?


Ils existent pourtant. Ils existent parce qu’ils sont lus. Et vu la fréquence des partages, on présume qu’ils sont même consultés avec avidité. Il faudrait donc commencer à croire que certains les prennent au sérieux.


Tout le monde y trouve son compte. Il suffit de quelques recherches de laboratoire, de chiffres pompeux, et d’une paire de mots vides de sens. Hypersensible, sapiosexuel, intelligent. Surtout, être intelligent. Tout est affaire d’intelligence, le nombre de canins dans votre condo ou votre propension à regarder Netflix au fond du canapé durant 72 heures.


Conséquence anodine d’un réseau social qui nourrit l’insatisfaction de soi tout en forçant la confiance. Ces friandises revigorent notre pauvre estime, éreintée à force d’être mesurée au bonheur des autres. Il faut se justifier de tout, de nos défauts et de nos peurs, afin de se rendre tout à fait performant, une denrée productive et réutilisable à 100%, un peu comme le 0 déchet.


Se justifier, se rassurer aussi, lorsque derrière le courage d’un clic de souris, la solitude crie pas mal fort. Quand vos « amies » décident par exemple, d’expliquer pourquoi elles sont les filles dont on ne tombe pas amoureux.


http://www.pausecafein.fr/temoignage/temoignage-fille-seule-pas-amour-criteres-differents.html


Que pensez-vous démontrer, belles Amazones, si ce n’est avouer votre folle envie d’aimer et d’être aimées ? Votre panache ne perd-il pas de sa superbe dès lors que vous avez besoin de l’approbation d’autrui ?


Aujourd’hui il faut donner raison de tout, même de votre solitude. Se convaincre de votre célibat parce que vous êtes trop indépendantes donne du sens à ce qui n’est qu’un concours de circonstances sur lequel vous avez en réalité peu d’emprise. Oui il est envisageable que vous restiez seule toute votre vie sans raison ni justification à cela. Admettre que l’amour est le fruit du hasard effraye. C’est pourtant ce qui le rend si beau. Mais le hasard n’a pas sa place dans le monde du 0 déchet.


Il y a bien quelque chose de dérisoire à trouver dans ces articles pas du tout sérieux, une sollicitude que nous n’osons plus demander à notre entourage , dérisoires ces catharcis en pacotilles qui compensent brièvement de plus profonds malaises.


Être heureux ne se justifie pas. D’ailleurs être heureux, heureux pour vrai, commence probablement quand vous n’aurez plus besoin de vous en justifier.


Quelques liens :


http://www.buzznova.biz/les-gens-optimistes-ont-tous-une-chose-en-commun-ils-sont-toujours-en-retard/

http://www.espritsciencemetaphysiques.com/cerveau-personnes-hypersensibles.html


http://www.topsante.com/maman-et-enfant/bebe/allaitement/insolite-les-femmes-aux-fesses-genereuses-feraient-des-enfants-plus-intelligents-75665


http://www.pausecafein.fr/sexe/sexualite-attirance-personnes-intelligence.html


http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=paresse-intellignece-qi-penseurs-reflexion