PUBLICATIONS

LES NOEUDS

Je n’aime pas l’été. Née sous le ciel azuréen, j’ai quitté ces bains de lumière pour Bruxelles, Montréal. Les gens ne comprennent pas mais moi je sais. Je suis née l’hiver 86, quand la neige recouvra la côte d’Azur. J’ai envie de croire que mes yeux se sont ouverts sur des paysages de blancheurs pleines, réconfortantes dans leurs épaisseurs et que depuis j’appartiens à ce monde.


l’été c’est trop grand, trop vide. J’ai des souvenirs d’enfance, de l’air chaud qui érode les murs et du large silence qui pèse à midi, pendant que j’espèrais avec angoisse le réveil, les amis et les cris à la piscine.


...


La suite en version sonore ici.